Curieusement, personne ne savait où vivait Thomas le Bleu et mille légendes couraient sur son compte.
- C'est un vieil homme, il habite rue du Puits-Sec et il achète des darioles tous les jeudis chez le pâtissier de la rue du Four.
- Oh, vous faites erreur. En réalité, c'est un garçon tout jeune et timide, aussi efflanqué qu'un jour maigre, et dont la figure est si ordinaire qu'on n'en peut rien dire d'édifiant.
- Que nenni ! On vous aura mal renseigné. Ce Thomas va sur sa cinquantaine et on le voit venir de loin car il porte toujours cape sombre et large chapeau.
- Fadaises et billevesées ! Je vous dis moi, que c'est un unijambiste mal embouché dont il vaut mieux se garder. Il a encore assommé un brave garçon qui avait eu le malheur de l'aborder sur la place de Grève.
- Je l'ai vu bien souvent, c'est le fils d'un cordonnier de la Montagne.
- Pas du tout l'ami, tu dois confondre. Il habite le Bourg de Saint-Germain, je l'ai croisé pas plus tard qu'avant-hier.

Extrait de " Trois gouttes de sang "

retour à la bibliographie